PC-optimise.com Contacter l'administrateur
Thème :
Pages lues : 240191 - Visites : 212780 
Modifications sur le site :
  • 11/04/2010 : Modification des scripts CSS
  • 31/03/2010 : Suppression du Javascript dans le menu principal
  • 24/04/2008 : Mise en plage de dons via PayPal

Réparer l´alimentation de son portable

Page mise à jour le 11/08/2007 - Mandorlo F.
Imprimer le document
Imprimer
Recommander le document à quelqu´un
Recommander
Faire une remarque
Des remarques ?

Les symptômes

Qui n´a pas une fois au moins failli s´entraver dans le cordon de l´alimentation, tirant un peu violement sur ce dernier ? Certes, la plupart du temps, cela ne porte pas à préjudice, mais un beau jour, on constate qu´il y a un soucis lorsqu´on fait légèrement bouger la prise sur le portable... Le voyant "secteur" clignote anormalement lorsque la machine est légèrement déplacée et sans sa batterie, le portable s´éteint subitement. Si après observations le cordon et le transfo ne présentent pas de défauts apparents, peut-être que le connecteur d´alimentation sur la carte mère a un peu souffert. Pour une machine qui date un peu, hors garantie, cela devient très embêtant...
La solution n´est pourtant pas très compliquée : la plupart du temps, les contraintes exercées sur le connecteur parviennent à détériorer les soudures... et ces dernières se trouvent directement sur la carte mère !
Evidement, la suite n´intéressera que les possesseurs d´une machine dont la garantie ne court plus.

Le démontage

Etant donné que tous les portables sont différents, et qu´on veut accéder à la carte mère (et la retirer de la machine), on va se contenter de prodiguer les conseils nécessaires pour mener à bien le démontage.

  • Supprimer TOUTE alimentation de la machine : enlever la batterie et la déconnecter du secteur
  • Observer attentivement les blocs en plastique, afin de trouver quels sont ceux qui ne sont que des caches, dissimulant en fait des vis. C´est le cas notamment pour les charnières de l´écran, et éventuellement pour certains plastiques.
  • Ne pas hésiter à démonter les éléments optionnels, comme les capots des extensions mémoire et PCI (carte modem, carte wifi...)
  • Démonter en prenant soin de repérer les vis (longueur notament), sans forcer. Ne forcer en aucun cas sur les pièces, car certaines sont clipées... et certaines vis bien cachées
  • Une fois qu´on commence à accéder aux nappes et divers connecteurs, il faudra commencer par repérer leur agencement, car il faudra les replacer à l´identique !
  • Avant de retirer une carte ou une pièce, s´assurer qu´il ne reste rien qui pourrait entraver son retrait

Généralement, il faut commencer par le démontage des périphériques (écran, clavier, puis disque dur, DVDRom, dissipateurs...). Après une bonne demi-heure (voire plus selon l´habitude), on parvient enfin à retirer la carte mère du carter.

La carte mère hors de son carter (photo d´un COMPAQ 12 XL 409)

La carte mère hors de son carter (photo d´un COMPAQ 12 XL 409)

La réparation

Pour des raisons de compacité, les cartes mères sont réalisées sur un support en époxy (communément appelé "PCB") comportant plusieurs couches de pistes en cuivre : une sur chaque face extérieure et quelques unes enterrées. C´est pour cette raison qu´on trouve des composants sur les deux faces de la carte, certains traversant d´ailleurs la carte !
On peut donc avoir un connecteur dont les soudures ont souffert sur les deux faces : il faut donc bien vérifier leur état des deux côtés !

La soudure qui a souffert (photo d´un COMPAQ 12 XL 409)

La soudure qui a souffert (photo d´un COMPAQ 12 XL 409)

Comme on peut le constater sur la photo ci dessus, une soudure présente une zone sombre sur tout son contours : l´étain n´est donc pas en contact avec la piste se trouvant en dessous. Si le rendu de la photo est moyen, cela est clairement observable à l´aide d´une loupe.
Pour la réparation, il suffit alors de faire un peu fondre la soudure pour que cette dernière assure de nouveau un contact convenable. Un fer avec une pointe de précision, et de moins de 30W (pour éviter de trop chauffer) fera largement l´affaire.

Remontage & Conclusion

Pour le remontage, on veillera particulièrement à bien remettre les nappes à leur place, sans quoi la fermeture du boitier risque de ne pas être possible.
L´opération a été un succès sur un COMPAQ 12 XL 409 : après 3h de démontage/réparation/remontages, la machine fonctionnait parfaitement. Au passage, on peut en profiter pour améliorer la dissipation du processeur en adjoignant de la pâte thermique de qualité.

En conclusion, pour peu que l´on soit suffisament patient et adroit ce genre d´intervention ne présente pas de réelles difficultés.
Etant donné que la carte mère est totalement sortie de son carter, on pourra aussi en profiter pour s´assurer que les soudures des ports extérieurs (USB notamment, car souvent sollicités) sont toujours correctes.


Avez-vous apprécié l´absence de publicité sur ce site ?
La publicité est utilisée sur les sites internet pour financer les frais d´hébergement et de fonctionnement. PC-Optimise préférant que ses lecteurs ne soient pas importunés par ces contenus non désirés, c´est un système de dons qui a été mis en place, le reste des dépenses restant à la charge de l´auteur. Si vous avez apprécié, vous pouvez donc contribuer à travers un don via PayPal.


Copyright©PC-optimise.com (mis en ligne le 8 mai 2006) - Webmestre : Mandorlo F.
Page générée en 0,0311s